Aujourd’hui, les scientifiques et nos médecins se battent, en particulier sur cette course à la montre contre le COVID-19 🦠.

En étant en confinement, on se sent parfois impuissant, à attendre que d’autres se battent pour nous… Et que peut-on faire de plus pour autant ? 🤔

Alors, il est possible d’aider, certains font des dons, d’autres applaudissent, d’autres partages les informations… Et franchement, TOUT est bon à prendre 💙.

D’ailleurs, petite, pause, c’est l’heure d’aller vous laver les mains. 👐

Tout ça pour dire qu’il y a quelques jours, avec toute cette épidémie, je suis retombé sur un projet qui commence à avoir un peu de bouteille.

Folding@Home

Et vous allez voir qu’a défaut de pouvoir être sur le terrain pour aider les scientifiques et les médecins, votre ordinateur, lui, peut, et sans risquer de transmettre le virus. 😷


🧬 Une affaire de gros gros calculs

Je vais la faire simple, parce que, tout simplement, je suis loin de comprendre exactement comment tout cela fonctionne.

Mais en gros, le principe est assez simple.
Ceux et celles qui cherchent un remède pour nous tous ont un TRÈS gros problème, et pour résoudre un TRÈS gros problème, il nous faut un TRÈS gros ordinateur🖥️ (et ça coute cher 💰).

Donc certains ont trouvé une solution, simple finalement, un gros problème, il vaut mieux le découper en petits problèmes et les résoudre un par un.

En plus plein de petits calculs, on peut les faire en parallèle ! Alors qu’un gros calcul, c’est un à la fois.

C’est le même principe qu’un dépouillement, on divise le gros tas en plein de petit tas et on a plusieurs équipes qui comptent.
A la fin on réunit les équipes et on fait la somme des comptes. 🧠

Ramenons ça à nos scientifiques, pour trouver des solutions et des remèdes, ils doivent faire énormément de simulations.
Notamment sur les molécules et les protéines (c’est là où mes connaissances s’arrêtent).

De ce que j’ai compris, c’est comme des origamis, mais en très très compliqué (folding = pliage).
On sait qu’on doit faire un avion qui va voler très loin, mais sans plan.
Donc on va tester plein de façons de faire un avion et voir s’il est stable ou non.

Vous imaginez le nombre de possibilités ? Des tas.

Si vous voulez comprendre plus en détails le projet, rendez-vous sur la page Wikipedia.

Ok Quentin, sympa ton histoire mais on ne s’écarte pas du sujet là ?

J’y arrive, maintenant que les images d’Origami parlent à tout le monde. Imaginez deux possibilités:
– On a une ou deux personnes, très rapides, et très intelligentes, qui vont essayer les pliages un à un jusqu’à trouver les bons.
– On a des centaines, voir des milliers de personnes, certes, un peu moins rapides et mon intelligentes, à qui on va faire tester les mêmes pliages jusqu’à trouver le bon.

Vous pensez que lequel aura fini en premier ? 🤯

Et bien c’est le principe du projet, c’est utiliser les ordinateurs disponibles de volontaires pour faire ces pliages. 🤯🤯


🙃 Et moi, je fais quoi dans tout ça ?

Pour pouvoir faire cela, les scientifiques ont développé un logiciel qui fait les calculs pour vous.
Enfin, qui demande à votre ordinateur 💻 de faire les calculs pour vous.

Et là où c’est malin, c’est qu’il est plutôt économe ce logiciel.🔌

L’idée c’est surtout d’utiliser votre ordinateur « quand vous ne l’utilisez pas » ou plutôt « dans une moindre mesure ».
De ce fait, le logiciel fonctionne d’une façon qui est totalement transparente pour vous.
Utilisé correctement, normalement l’ordinateur ne subit pas. Pas de ralentissement, pas de chauffe excessive, pas de ressenti utilisateur. 👍

Et donc pendant que vous faites votre super ppt pour la réunion du lundi matin.
Votre ordinateur simule une molécule qui permettra peut être de guérir le cancer (no joke here).🧬

Incroyable non ?

Et vous vous doutez bien qu’en ce moment, ils ont rajouté et priorisé les calculs sur le COVID-19.🦠


🧑‍🤝‍🧑 Et comment je fais pour joindre le mouvement ?

Rien de plus simple, rendez-vous sur:

Le site de folding@home: https://foldingathome.org/start-folding/

Installez le logiciel et lancez-le.
Tout est vraiment très bien expliqué et c’est compatible Linux, Mac et Windows.

Ensuite lancez le logiciel, vous accédez à une console toute simple sur https://client.foldingathome.org.
Attention toutefois à ne pas mettre en trop groumant sinon cela risque quand même de chauffer sur un ordinateur. 🥵
De mon côté je laisse en medium et light selon l’usage que j’ai de mon ordinateur.

Par exemple: voici ma console en ce moment

Console folding at home
Image de la console folding@home

Vous voyez que de mon côté j’ai 2 onglets, c’est parce que folding@home utilise à la fois mon processeur (CPU) et ma carte graphique (GPU).
Si vous n’en avez qu’un ce n’est pas grave, soit vos drivers ne sont pas à jour, soit votre CG n’est tout simplement pas compatible.

Niveau configuration du logiciel, je vous laisse vous renseigner, mais si vous laissez tout en par défaut, normalement pas de souci.

En faisant cela, vous allez faire en sorte de faire avancer la science sur différents projets, dont peut être le COVID-19.

Pour mon cas, ça a déjà été le cas une fois au moins

Carte Graphique qui travaille sur le projet COVID-19
Carte Graphique qui travaille sur le projet COVID-19


😨 Et ce n’est pas risqué ?

En terme de sécurité, je ne pense pas.
On parle quand même d’un logiciel suivi et utile à la communauté scientifique. 🔬

Folding@Home is secure. The Stanford team has gone to great lengths to ensure security, both for the integrity of their research and the safety of donors’ computers. However, the more secure the better

https://help.ubuntu.com/community/FoldingAtHome

Maintenant, comme tout en informatique, le risque 0 n’existe pas.

De la même manière, laisser un ordinateur chauffer H-24 7/7 pour réaliser des calculs peut abimer les composants de ce dernier…
Mais si vous laissez le logiciel en light ou medium et que vous l’éteignez quand vous ne l’utilisez pas etc, vous limitez les risques grandement les risques.

D’ailleurs, je vous invite à lire la page de Zevent dédiée au projet.
Il y a une FAQ en fin de page très complète, cela vous explique même comment rejoindre une équipe. 🦾

Un autre « risque » est de ne pas avoir de Job à faire, ou alors de surcharger les serveurs de folding@home.
Effectivement, avec cette crise sanitaire, beaucoup de personnes ont installé le logiciel pour participer à l’effort de calcul, mais comme n’importe quel logiciel informatique, quand celui qui donne les tâches n’est plus en capacité à traiter les résultats, cela pose des problèmes.
Toutes les équipes sont mobilisées pour faire face à cela néanmoins !


🗺️ Ensemble, les limites sont franchissables

Ce projet, au-delà d’une crise comme celle que l’on croise maintenant montre qu’ensemble 🧑‍🤝‍🧑, on a la capacité à réaliser beaucoup plus que seuls 🙍.

Il montre aussi qu’avec les nouvelles technologies, bien utilisées, on peut participer à de grandes choses sans pour autant comprendre comment…
(je n’ai aucune idée de comment fonctionnent les protéines qui combattent le cancer, pour autant mon ordinateur aide les scientifiques sur le sujet).

Je suis convaincu que des projets comme ça font partie de l’avenir de la recherche, sur beaucoup de sujets !

On peut notamment citer BOINC qui lui aussi est très connu, pour des projets comme Einstein@Home 🧠 & SETI@home 👾 !


J’avais déjà parlé de cette découverte sur LinkedIn, mais j’ai pensé que ça valait bien un article à part

Dernière modification: 22 mars 2020